Elagage, ce qu’il faut savoir

Le 16/01/2019

L’ élagage est le fait de couper les branches secondaires d’un arbre, peu importe sa taille. Que ce soit pour des raisons esthétique, de sécurité ou pour renforcer ses branches et alléger sa ramure.

Un élagage classique peut créer de grosses plaies chez l’arbre, un élagage plus doux permettra d’équilibrer sa silhouette tout en réduisant ses plaies.

Les trois types d’ élagage

On retrouve trois types d’élagage :

  • L’élagage sylvicole: il consiste à couper les branches de façon à limiter le développement des nœuds. Ce principe est utilisé lors de la commercialisation du bois afin de conserver sa valeur.
  • L’élagage ornemental: Il vise à orienter l’esthétique d’un arbre en fonction des contraintes environnementales qui l’entourent. Une intervention régulière peut être nécessaire chez les sujets d’un certain volume, selon leur emplacement.
  • L’élagage fruitier : La taille d’un arbre fruitier a pour objectif de stimuler l’arbre et ainsi améliorer sa production de fruits et obtenir la meilleure récolte possible. Chaque espèce a des besoins différents en matière de coupe.

Les règles à connaître

  • Un élagage peut devenir obligatoire en fonction de la hauteur de l’arbre (distances de sécurité).
  • La branche à raccourcir doit être coupée juste après une ramification. La petite branche conservée doit être de diamètre suffisant pour absorber l’afflux de sève.
  • La taille d’un arbre ne doit pas être improvisée mais planifiée de manière claire.
  • L’équipement variera selon la hauteur de l’arbre, l’épaisseur et le positionnement de ses branches : coupes-branches, double échelle, sécateur, scie à élaguer, perche élagueuse ou tronçonneuse, …
  • Les outils de coupe doivent être désinfectés de manière régulière.
  • Les outils doivent être aux normes, révisés et fonctionnels.
  • Les angles de coupes doivent être soignés afin de ne pas endommager l'arbre.
  • Une corde doit être prévue pour sécuriser l’avancée de l’arboriste grimpeur.
  • L’équipement de sécurité ne doit pas être négligé : gants et lunettes de protection, pantalon ou jambières anti-coupures, casque, …

A quelle période et à quelle fréquence faut-il élaguer ?

Il n’existe pas de réponse unique puisque cela dépend des caractéristiques de l’arbre en question.

Une « taille en vert », qui consiste à élaguer un arbre avec des feuilles encore présentes, peut avoir lieu toute l’année, même si les périodes de stress hydrique sont à éviter.

L’élagage en automne/hiver est souvent apprécié par les élagueurs car c’est une période de repos végétatif. Début printemps est aussi une bonne période, cela permet une meilleure cicatrisation des coupes tout en évitant la montée de la sève.

La fréquence de l’élagage se fera avant tout en fonction de la croissance de l’espèce de l’arbre. De manière générale, cela dépend également de son âge :

  • 0 à 10 ans : élagage tous les 2 ans.
  • 10 à 20 ans : élagage tous les 4 à 5 ans.
  • Plus de 20 ans : élagage tous les 10 ans.

Lorsqu’il s’agit d’élaguer un grand arbre, il est plus prudent de faire appel à un professionnel.

CEJIP GROUPE met à disposition ses compétences techniques et son matériel adapté pour élaguer vos arbres en toute sécurité, tout en veillant à leur bien-être.

CEJIP GROUPE propose une offre globale et intervient dans les collectivités, les parcs, les jardins, les espaces sportifs, les patrimoines immobiliers, les routes…

En savoir plus :

https://www.cejip.fr/metier/multiservices/

Effectuer un devis en ligne gratuitement :

https://www.cejip.fr/formulaire-client/

 

Sources :

https://elagage.ooreka.fr/fiche/voir/154018/elaguer-un-arbre

https://www.rustica.fr/articles-jardin/elagage-faire-elaguer-grand-arbre,3292.html

https://jardinage.lemonde.fr/glossaire-elagage.html

http://www.elaguer.net/

X